La déferlante des émojis !

La déferlante des émojis !

 

Cette semaine on parle émoji alors souriez !

Pour ceux qui ne sauraient pas ce que c’est un émoji donc qui aurait hiberné pendant 20 ans, les émojis ont été créés au Japon en 1999 et proviennent de deux mots japonais « e » pour l’image et « moji » pour « une lettre ».

Il s’agit d’un pictogramme minimaliste illustrant un mot, un sentiment ou une émotion, voir un événement ou un objet de la vie courante, etc… On en recense plus de 1700 à ce jour même si de nouveaux apparaissent régulièrement !

La plupart des émojis prennent pour base le célèbre smiley apparu dans les années 60.

En 2010, des milliers d’émojis sont importés dans le langage unicode.

En 2014, on estime que plus de 6 Ma d’émojis sont échangés par jours entre les mails, les réseaux sociaux et les SMS… un chiffre en très forte augmentation surtout depuis 2018…

Pourquoi un tel engouement pour leur utilisation ?

Nous avons essayé de chercher quelles étaient les raisons qui favorisaient autant leur utilisation pour ne pas dire leur prolifération dans nos messages parfois même « professionnels ».

1/ Esthétique : « car les messages sont plus esthétiques avec que sans, non ?! »

2/ Ludique : ils apportent un caractère plus fantaisiste et ludique à nos messages, hors l’être humain aime jouer.

3/ Pratique : il est plus rapide de s’exprimer par les émojis déjà disponibles dans l’historique de notre auto-complétion que d’écrire un « OK j’arrive » ou « je suis d’accord ».

4/ Sémiotique : une image peut avoir plusieurs sens et avoir une interprétation encore plus large et diverse que les mots.

5/ La mode : avec les réseaux sociaux qui ont fait exploser leur utilisation, nous observons aussi un réel effet de mode.

 

Selon Pierre Halté, docteur en Sciences du langage : « L’émoticône ne remplace pas une verbalisation possible, elle remplace un geste susceptible d’accompagner un énoncé verbal pour le nuancer. Elle n’appauvrit pas la langue : c’est autre chose, qui fonctionne en interaction avec la langue, comme nos gestes. La communication, ce n’est pas seulement quelque chose de verbal, c’est une interaction entre la langue, le geste, les mimiques ».

 

Mais quel est leur impact numérique et donc environnemental ?

L’initiative des Climojis (contraction entre ‘Climate Change‘ et émoji), qui ont été lancé par Marina Zurkow, Viniyata Pany et Richard Lapham, lors des Green Grants de l’Université de New York et qui ont mis au point 27 émoticônes spéciaux illustrant le résultat du changement climatique, les émojis comme les Climojis n’ont aucun impact réel, bien au contraire !

Pour rappel l’émoji est une transformation de quelques caractères en symbole donc rien à voir avec l’impact des GIF qui lui est considérable. Un indicateur/test simple est l’envoi d’un SMS avec 4 ou 5 émojis ne passera pas en MMS alors qu’avec un seul GIF ou trop de texte c’est le cas.

 

En conclusion, vous pouvez en user et en abuser donc allez-y !

Article écrit par J.A
Aristys

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s