Le métier d’éditeur web est-il voué à disparaître ?

Le métier d’éditeur web est-il voué à disparaître ?

Le métier d’éditeur web est-il voué à disparaître ?

 

Le métier d’éditeur web consiste à créer un site internet tout simplement. Seulement ce n’est pas si simple… effectivement plusieurs embûches vont joncher votre parcours entre le démarrage et la livraison du projet web, voyons ensemble lesquels même si la liste n’est pas exhaustive et puis surtout voyons les solutions que l’on peut apporter :

1/ Bien souvent les clients ne savent pas ce qu’ils veulent

C’est à vous de définir avec le client en le drivant et en l’aidant par des exercices simples d’idéation et de conception.
C’est là où en tant que spécialiste en UX design, vous ferez la différence car vous aurez les outils, les réflexes et la méthodologie pour aider le client à définir son réel besoin et ce qu’attendent ses utilisateurs car rappelons le, ce n’est pas le commanditaire qui remplira le formulaire de contact.

 

2/ Le client ne comprend pas pourquoi un site internet « coûte aussi cher » ?

Il est évident qu’avec l’explosion des solutions grand public comme Wix, le marché du site internet est devenu « low cost », la concurrence offshore (Afrique et payse de l’est, etc…) ainsi que les étudiants qui font ça au « black » ou les micro-entrepreneurs dont les charges de fonctionnement ne sont pas du tout ceux d’une entreprise.

 

3/ « Content is king » ?

Cette expression bien connue des référenceurs rappelle l’importance du contenu et souvent même si le client est roi, il n’est pas le contenu et en a peur, voir horreur… Pour cause c’est toujours ce qui va causer du retard dans la mise en ligne de son site excepté si le presta s’en détache totalement et s’engage à livrer seulement un contenant vide ou non ?
Dernièrement je lisais un article comme quoi le métier de rédacteur web avait de beaux jours devant lui et c’est vrai car les clients n’ont pas le temps, ni le recul et pas les compétences pour gérer le contenu de leur site.

 

4/ Des soucis de délais et donc de trésorerie…

Sauf activité eCommerce où l’outil digital va être central dans l’activité du client, il demeure un caractère secondaire qui est inhérent à tout projet digital. Ne vous bercé pas d’illusions messieurs les créateurs de site internet : vous êtes la dernière roue du carrosse, pire la cinquième… !
En conséquence, le client n’hésitera pas à vous laisser sans nouvelles pendant plusieurs jours, semaines voir mois et la logique sera la même pour les paiements

Mais que faire alors !?
Le secret est de bien cadrer la relation client et le timing du projet mais surtout de se spécialiser et de privilégier les solutions d’expertise.

Article écrit par J.A.
Aristys

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s