Quand les grands groupes se mettent au vert : l’exemple d’Amazon

Maintenant que l’impact catastrophique de la pollution des énergies fossiles fait l’unanimité, chacun souhaite participer à sa manière, par un geste écologique plus ou moins grand. Ce mouvement que l’on pourra peut-être bientôt considérer de «mode» entre dans les mœurs, et sollicite un citoyen lambda comme une multinationale. C’est le cas pour Amazon, leader de l’e-commerce, qui entreprend de nouveau des investissements dans l’énergie verte. Depuis 2015, Amazon s engagée à améliorer son empreinte carbone.

 

Quand les grands groupes se mettent au vert : l'exemple d'Amazon

 

«Celui-ci a annoncé son deuxième projet de production d’énergies renouvelables en Irlande, précisément à Cork, où le déploiement d’une ferme éolienne va avoir lieu. Il en a également profité pour annoncer un nouveau projet aux États-Unis, il compte désormais 66 programmes d’énergies renouvelables différentes dans le monde… Une fois mise en service, cette ferme éolienne Amazon aura une capacité de 23,3 mégawatts est pour une production maximale d’énergie propre de 68000 mégawattheures chaque année. La ferme éolienne devrait être opérationnelle en 2020, et elle produira dès lors de l’énergie propre destinée à Amazon et plusieurs millions de clients Amazon web Services. Outre l’aspect communicationnel, ce projet d’Amazon vise également à épouser en avant-poste la politique énergétique de la République d’Émeraude (Irlande), qui entend produire 70 % de son électricité locale grâce à des sources renouvelables d’ici 2030. Bel exemple d’intégration de la tech et de l’écologie.»

 

Quand les grands groupes se mettent au vert : l'exemple d'Amazon

Certes, l’investissement dans les énergies renouvelables est honorable et il faut que les leaders mondiaux montrent l’exemple. Cependant, même si cet élan de préoccupation écologique est prometteur et indispensable, espérons que les moyens mis en œuvre pour l’atteindre soient en corrélation avec la politique d’éco-conception ou encore de la réduction de l’empreinte carbone.

 

Sinon à quoi bon produire des énergies renouvelables si leur conception engendre un impacté environnemental désastreux? Est-ce louable ou une ruse de plus pour noyer le poisson sur la taxe GAFA qui est au cœur des polémiques? Ne serait-ce pas encore un coup de pub avantageux? De quoi soulever la controverse sur la question de la motivation première d’Amazon et quel en sera les finalités.

Quoi qu’il en soit, un mouvement écologique est en marche et le monde entier en a pris conscience.

 

Sources:

https://vivredemain.fr/2019/08/05/amazon-ouvre-une-ferme-eolienne-de-232-megawatts-en-irlande/

https://lenergeek.com/2019/08/05/amazon-energies-renouvelables-taxe-gafa/

 

Article mis en forme par Marion.
Aristys
Vous Valoriser sur le web est notre métier.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s