ROI : le roi des chiffres !

ROI : le roi des chiffres !

ROI : le roi des chiffres !

 

Le ROI ou acronyme anglosaxon pour Return Of Investment est la traduction de ce que l’on appelle le retour sur investissement ou du seuil de rentabilité.
La question est de savoir si le ROI doit être limité à la simple rentabilité arithmétique et financière ? CA généré par l’investissement – coût de l’investissement – charges courantes.

Le ROI est sans nulle doute le roi des chiffres dans l’analyse d’un business model et dans la mesure d’une affaire afin de définir son efficacité financière. Cet indicateur permet de mesurer ce que l’entreprise gagne réellement mais pour ne pas se faire piéger avec cet indicateur, il convient de savoir quels sont les critères de mesure.

ROI : le roi des chiffres !
ROI : le roi des chiffres !

En effet, il faudrait savoir s’il s’agit d’une vision court terme, moyen ou long terme de l’investissement, quelles contraintes sont prises en compte, est-ce que le « knowledge management » est pris en compte et quel est le type de métriques pris en compte dans la notion de rentabilité qui se cache derrière le ROI car l’approche ne peut pas être uniquement financière puisqu’il y a des retours indirects qui participent au développement d’un projet ou d’une entreprise, feed-back difficilement quantifiables et appréciables.
Helen Zeitoun l’explique très bien : « Dans la notion de ROI, il y a les métriques, mais aussi l’analyse autour des métriques et le « knowledge management » qu’on parvient à construire avec ces métriques dans une organisation ».

Il est évident que selon le ROI que vous analysez, l’approche subjective et intuitu causae ne fera pas la part belle aux mêmes indicateurs pour un retour sur investissement avéré. Par exemple, si je calcule le ROI d’une campagne sur les réseaux sociaux, mes indicateurs ne seront pas les mêmes que pour calculer le ROI d’une optimisation SEO, d’un site internet marchand ou que pour calculer le ROI d’une machine/robot achetée pour un atelier d’assemblage de pièces automobiles.

ROI : le roi des chiffres !
ROI : le roi des chiffres !

Aujourd’hui, viennent s’ajouter à cela d’autres variables et considérations : les mesures et indicateurs éthiques et sociétales comme l’économie sur mon impact environnemental (taxe carbone).
En conclusion si cette notion est utilisée par tous communément pour désigner l’efficacité d’un process, d’un produit ou d’un service, il ne faut pas s’y méprendre c’est loin d’être une notion si évidente à appréhender, encore moins à maîtriser !

Article rédigé par Jean-Anaël
Aristys

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s